Me voilà de retour au Canada ! Et en attendant mon premier cours du second semestre (à 20h30 ... je sens déjà que je vais aimer ce créneau), voici un nouveau blog post sur mes chroniques montréalaises. Remarquez que nous sommes sur mon nouveau blog, et donc que je transfèrerais les anciens posts ici dès que j'aurais un peu de temps pour également gérer un véritable classement par tag, et un affichage sur plusieures pages.

Dooooonc. Du temps s'est écoulé depuis le précédent blogpost ! Voici donc quelques nouvelles. Pour rappel, ma compagne a passé près de trois semaines avec moi, donc toute la durée couverte par ce post, ou presque.

Premières neiges

Il a enfin commencé à neiger. Au début c'était des petits flocons qui fondaient en une nuit, mais maintenant on a enfin quelque chose qui tiens et qui fait plusieurs centimètres d'épaisseur. C'est assez rigolo ! A noter que malgré tout, on sentirais presque moins le froid ici qu'à Paris.

Bref, c'est l'occasion de s'amuser :D

Visite de la ville

Mon agent touristique m'ayant presque tiré par le bras pour que nous visitions Montréal, on est sorti quelques soirs de suite pour voir ce que la ville avait dans le ventre. Il faisait pas mal froid, d'ailleurs, mais bon. On a ainsi eu l'occasion de voir des bâtiments assez jolis, tel que l'île de l'horloge, nommée d'après son Little-Ben.

Mais comme manger c'est important, on en a également profité pour avoir un véritable brunch canadien. C'était assez complet ! On avait des fêves au lard avec du sirop d'érable (sucré mais j'ai bien aimé, Camille moins), des pommes de terres grillées, des oeufs brouillés, de la confiture ... Bref, on a bien mangé à cette occasion :3

Films

Evidemment, une visite n'est rien sans un moment de répit, et donc on est allé à deux reprises au cinéma, pour voir les Mondes de Ralph et The Hobbit. J'ai aimé les deux films ! Contrairement à ce que j'aurais cru, les VF québecoises n'ont quasiment pas d'accent, ce qui est plutôt cool. Pour tout vous dire, ce n'est qu'à la dernière minute que j'ai remarqué un léger accent dans les Mondes de Ralph.

En revanche, le Québec produit ses films tout comme la France et, heu ... c'est très canadien, m'voyez. Vous pouvez par exemple regarder le trailer de Pee-Wee 3D, ça envoie du lourd, du très très lourd (merci Michel). J'irais presque le voir pour savoir ce que ça donne pendant une heure :D

Pour finir, je saluerais la rapidité d'esprit de Camille, qui a sû demander du maïs éclaté du tac-au-tac au lieu de pop-corns. Par contre on a calé deux secondes quand on nous a proposé des breuvages. :D

Mont Royal

Etant donné que la ville tire de lui son nom (Montréal ... Mont Royal ... m'voyez ?), c'était un peu un passage obligé du séjour, et nous avons donc consacré quelques heures à aller y faire un tour (et à aller faire les soldes dans un H&M du coin parce qu'on ne refait pas les demoiselles).

Premier constat ? C'est blanc.

En fait, on ne voit pas sur la photo, mais on a une vue plongeante sur tout Montréal de cette hauteur. Simplement, vu qu'on est en hiver, il y a une sorte de brume blanche qui bouffe tout le décor, et du coup on n'y voit que dalle. Sinon c'est assez joli, avec ces arbres qui portent plusieurs centimètres de neige sur leurs branches.

Toronto

Dans le cadre d'un voyage dont je vais parler dans la prochaine section (et que je ne nomme pas ici pour ne pas spoiler), nous sommes allé faire un tour à Toronto, qui se trouve à environ sept heures de bus de Montréal. Pour information, nous avons pris les bus Mégabus (unrelated to Kim Dotcom, YOU DON'T SAY). Ces derniers sont censés disposer du wifi, mais en réalité que dalle. Ceci dit, les halls d'attente ont effectivement le wifi, eux, et ça c'est plutôt pas mal.

BREF, nous avons passé quelques heures à visiter la ville, qui est assez différente de Montréal. Autant cette dernière est calme et très portée sur les maisons, autant Toronto est active et centrée sur des buildings. Partout où nous avons tourné les yeux nous avons vu de nouveaux buildings !

Nous n'avons malheureusement pas pu monter dans le principal, celui qui fait la fierté de Toronto et ancienne plus grande tour du monde (aujourd'hui troisième) : la tour CN. Elle était en rénovation, semble-t-il, et donc fermée au public.

En lot de consolation, nous avons tout de même trouvé un magasin "Everything for a dollar", où j'ai pû me trouver à bas prix des cartes pokémon (mauvaise, mais des cartes quand même :3), et des deck box. Parait que j'avais les yeux brillants, mais no pic no proof (merci Camille ne m'avoir transmis une proofpic après la publication de l'article. Quand à vous, vous pouvez rêver pour que je la publie è_é.).

Ceci fait, nous nous sommes dirigé vers ...

Les Chutes du Niagara

Etant donné que oui, même si on est des étudiants, on peut faire les choses en grand quand on fait un peu d'efforts, nous avons réservé une suite dans un hôtel bien sympa avec un joli nom (le Radisson Fallsview), avec vue sur les chutes et jacuzzi dans la chambre. Donc déjà c'était super classe, et en plus c'était beau et romantique, le super plan :D

Le soir, on est allé dans le restaurant Milestones de l'hôtel Marriott et pris ce qui est probablement le plus awesome dessert du monde : The Cookie.

Cookie mis à part, les chutes sont très belles autant de jour que de nuit. En fait, cela vaut vraiment le coup de faire deux visites : une la nuit pour voir toutes les illuminations, très bien faites, et une le jour pour contempler les chutes dans toute leur immensité. Notez qu'il y a parfois des spectacles qui sont organisés, mais nous n'avons pour notre part pas pu y assister par manque de temps.

Oh, et petit détail : le côté canadien des chutes (par opposition au côté américain) a une super vue, étant donné que nous sommes juste en face d'elles. Donc si vous passez au Canada avec votre compagne, profitez-en pour faire le voyage :)

Douce France, cher pays de mon enfance

A l'occasion des fêtes, j'ai pris un billet pour aller réveillonner dans mon pays d'origine :)

Pas grand-chose à dire à ce sujet, sinon que je ne regrette pas : ça fait du bien de faire un break et de revenir dans un environnement familier (même si je commence à me faire au Québec).

Etudes

Et là c'est la grosse surprise, j'ai tout validé comme un badass \o/

Avec des grades plus ou moins bons, mais toutes mes matières du premier semestre sont bel et bien validées. Cela va me permettre de passer un second semestre plus tranquille, en sachant que je n'aurais que deux crédits à valider ... en comptant les épices que je devrais aussi recevoir ainsi que peut-être ceux du part-time, cela devrait se faire sans soucis.